Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Charles et l'eau reine

Publié le par Jean-Séb

Dimanche 18 mai. 11h45. Après avoir salué tout le monde, après que Mylène ait fait une photo de papa et moi afin de l'envoyer directement à Parrain Cédric, l'abbé Jean nous a invité à nous installer. Maman, papa, Marraine Marie et Ming (qui avait finalement endossé le rôle de parrain "suppléant") et moi-même avons pris place au premier rang. La partie pouvait alors officiellement démarrer.
Et c'est dans les bras de maman que j'ai écouté – religieusement – le début de la célébration de l'abbé Jean. J'ai ensuite était marqué de la croix, nous avons chanté, Marraine Marie, Tristan, Christophe et Mylène ont effectué une petite lecture avant que nous entrions dans le vif du sujet. J'ai ainsi été confié aux bons soins de Marraine Marie pour que l'abbé Jean puisse m'arroser généreusement. J'avoue que cette eau tiède sur ma petite tête n'était pas si désagréable que ça… Ensuite Ming a allumé un cierge en mon honneur, l'abbé Jean m'a passé un peu de crème sur le front (l'onction ai-je cru comprendre) puis nous avons à nouveau chanté. A la fin de la cérémonie, pendant que papa, maman, Marraine Marie et Ming signaient le registre, l'abbé Jean m'a pris dans ses bras avant que nous quittions l'Église tous ensemble.
Papa et maman, qui sont au courant de mon délit d'écriture sur ce blog, ont insisté pour que je précise que durant toute la cérémonie, la petite crapule que je suis, c'est muée en un adorable petit ange…
Voilà pour cette première période. Nous avons profité de la "mi-temps" pour nous ballader dans le quartier du Sablon afin de regagner notre appartement où devait se dérouler la seconde période.
A suivre…
Charles, le petit ange.

Voir les commentaires

La sœur cachée de Charles

Publié le par Jean-Séb

Entre deux articles consacrés à mon baptême, je ne résiste pas à la tentation de vous présenter ma sœur cachée. Si, si, vous avez bien lu: ma sœur. En fait, je l'ai rencontré en Belgique. Elle me ressemble comme deux gouttes d'eaux, les cheveux mis à part…
Je vous invite à la découvrir ci-contre dans la rubrique "Pages" sous le nom "Ma sœur".
Charles, dont les parents sont de sacrés blagueurs…

Voir les commentaires

Défilé et procession…

Publié le par Jean-Séb

Après toutes ses émotions, je me suis octroyé quelques jours de repos… Mais il est grand temps, désormais, de vous faire (re)vivre la belle journée de mon baptême.
Pour moi, tout a débuté vendredi (le 16 mai) avec la découverte de mes habits d'apparat que Manou m'avait soigneusement préparés. A commencer par ma longue et blanche robe de baptême. Un héritage familial qui a fait la fierté, notamment, de Manou, Minnie et maman (retrouvez l'histoire de cette robe dans les commentaires postés par Manou après l'article intitulé "Mon baptême à moi, c'est vous"). En outre, comme tout avait été prévu et que cette fameuse robe ne s'avère pas être le vêtement idoine pour faire la fête, Armelle, une amie de Manou m'avait fait parvenir, de la Capitale s'il vous-plait, une superbe barboteuse accompagnée de petites chaussures (mes premières!!!). Enfin, pour que cette avant-veille de baptême soit parfaitement réussie, Manou et Dadou avaient invité Parrain Cédric à partager l'apéro (lui aussi sacro-saint) et le repas. J'ai donc pu passer un moment avec lui avant qu'il ne s'envole pour Los Angeles via London! Car vous l'avez sans doute déjà compris, Parrain Cédric, contre sa volonté, travaillait dimanche dernier… (si, si, prendre l'avion, direction Los Angeles, c'est son métier. Vivement que je sois plus grand. Je sens que je vais voyager…).
Bref, gardons, pour le moment, les pieds sur terre. Après cette bonne séance d'entraînement chez Dadou et Manou, il fallait songer à passer aux choses sérieuses. Au programme de samedi (17 mai), la préparation proprement dite de l'événement. Tableau noir pour tout le monde avec mise en place tactique, répartition des tâches, préparation minutieuse du matériel et des collations, mise aux normes de l'aire de jeu, etc. Il est important de ne pas négliger l'échauffement à la veille d'une rencontre importante… (dixit papa). Rien n'a donc été laissé au hasard. Papa et maman ont ainsi œuvré toute la journée pour que tout soit parfait. Pour ma part, j'ai sagement assité à toute cette émulation, en les gratifiant, au passage, de mes plus beaux sourires!
Il était alors grand temps de donner le coup d'envoi de la première mi-temps! Elle a débuté tôt dimanche matin (le 18 mai) avec un petit réveil musculaire sur la table à langer avant que je n'enfile ma fameuse robe de baptême. Costume pour papa, belle robe pour maman et hop! direction l'église Saint-Fiacre
 où nous attendait une bonne partie de la communauté de paroisses Saint-André du Sablon, avec à sa tête l'Abbé Jean, ainsi que Manou, Dadou, Ming, Minnie, mamie, papy, Tristan, Christophe, Marraine Marie, François-Xavier, Audrey, Zoé et Mylène.
Après avoir patienté quelques instants dans la sacristie (les vestiaires), nous avons été invités à pénétrer dans l'arène (chrétienne) afin que je sois présenté au "public" présent… Maman et même papa, semblaient visiblement très fiers et particulièrement émus. En quelques mots, maman a alors expliqué les raisons de notre présence dans cette enceinte. J'ai bu ses paroles confortablement installé dans les bras de papa. La cérémonie pouvait alors officiellement commencer…
A suivre…
Charles,
mannequin chez Ralph Lauren… (comme le prouvent les photos)

Voir les commentaires

T'as le bonjour d'Albert

Publié le par Jean-Séb

Allez, comme promis, voici les tribulations d'un p'tit Charles en Belgique…
Comme je vous l'avais laissé entendre lors d'un post précédant, nous (maman, papa et moi) avions convenu avec Stéphanie d'un petit séjour au sein du Royaume d'Albert II. Dimanche dernier (le 11 mai) maman m'a donc installé dans mon superbe siège auto: direction Bruxelles! Un petit voyage de trois heures environ durant lequel j'ai renoué des liens avec Mlle Morphée. J'ai tout de même lancé quelques regards vers l'extérieur de temps en temps (ma curiosité naissante oblige), mais une fois la frontière belge franchie, j'ai préféré me replonger dans un profond sommeil afin d'éviter d'assister au bal très très curieux des automobiles frappées de la lettre "B". Selon les dires de papa, les sujets de la Reine Paola se comportent de façon particulièrement étrange une fois installés au volant de leur bolide. Mais rassurez-vous, nous avons rejoins Tata Stéphanie sans encombre…
Elle nous attendait devant chez elle, visiblement impatiente de me prendre dans ses bras. C'est bon de se savoir désiré comme ça! Une fois les bagages posés et mon lit parapluie (encore une nouvelle acquisition de maman et papa pour mon petit confort personnel) installé, nous sommes partis en ballades dans un superbe et grand parc situé à quelques encablures de l'appartement de Stéphanie (photo ci-dessus à gauche). Un moment très agréable, dans la nature, au bord d'un lac, au milieu des arbres, des roserais, des écureuils, des oiseaux, le tout sous un superbe soleil.
Une promenade qui aurait dû m'épuiser, mais, le soir venu, je ne voulais pas manquer le repas de papa, maman, Stéphanie et Rose (une amie anglaise de Stéphanie). J'ai donc manifesté mon envie de rester en leur compagnie avant de finalement rejoindre mon lit parapluie pour une bonne nuit de sommeil.
Le lendemain (12 mai), totalement requinqué, j'ai eu droit à une visite guidée personnalisée dans les rues et ruelles de Bruxelles (au programme, notamment, la Grand-place, le Palais Royal, la galerie de la Reine, etc.). Après un bon repas, nous avons ensuite pris la direction de Gand, une ville chaudement recommandée par mon Oncle Tristan. Et c'est vrai qu'entre le quai aux herbes, le pont Sint-Michielsbrug, la vieille poste, l'église Saint-Nicolas, le beffroi ou encore la cathédrale Saint-Bavon, Gent (en néerlandais) ne manque pas de charme.
Selon les dires de maman et papa, j'ai été un amour, adorable… Il faut dire que non seulement maman et papa étaient – comme d'habitude – aux petits soins pour moi, mais que tata Stéphanie l'a été tout autant!
Mardi (13 mai), fut la journée shopping. Maman et papa en ont profité pour acquérir de beaux habits pour mon baptême, tout en n'oubliant pas de faire quelques emplettes pour moi, histoire de garnir un peu plus ma garde-robe…
Mercredi (14 mai), nous nous sommes à nouveau baladés dans Bruxelles, allant notamment rendre visite à un petit collègue à moi: le Manneken Pis! Enfin, j'avoue que j'étais quelque peu assoupi lorsque nous avons été présenté… (voir la photo ci-contre).
En fin de journée, maman et papa ont décidé de retourner dans le parc près de chez Stéphanie: confortablement installé sur une nappe de pique-nique, nous avons joué tous les trois durant de très longues et très agréables minutes.
Enfin, jeudi, le retour vers Metz était inéluctable car il nous fallait régler les derniers préparatifs de mon baptême… Mais, ça, c'est une autre histoire que je vais vous narrer très bientôt. Et si vous êtes sages, pourquoi pas agrémenter les quelques lignes de cet évènement par un petit reportage photo? Qu'en dites-vous?
En attentant, je profite de cet article pour remercier tata Stéphanie qui a été adorable avec moi. Je te fais de gros bisous et te dis à très bientôt.
Charles, le Roi des Belges.

Voir les commentaires

Mon baptême à moi, c'est vous

Publié le par Jean-Séb

Bonjour…
Voilà, c'est fait. Après de longues semaines de préparations en tout genre (réunion à l' Église, confection d'un menu puis du repas proprement dit, réorganisation complète de l'appartement, divers ateliers de découpage, de montage photos ou encore de broderie, découverte des habits d'apparat, etc.), j'ai franchi le pas et rejoins la grande famille des baptisés. Ce fut une très belle cérémonie suivie d'une très belle fête à la maison. Je vous en dévoilerai les détails un peu plus tard, le temps de reprendre mes esprits (saints), de faire du tri dans les photos… Entre temps je dois également vous narrer mon voyage au pays des Belges…
Quoi qu'il en soit, papa et maman se joignent à moi afin de vous remercier pour ce bon dimanche de baptême. De gros bisous à tous ceux qui ont partagé avec moi cette journée – avec une grosse pensée pour Parrain Cédric, qui, malgré son absence (pas facile la vie d'hôtesse de l'air…) était bel et bien parmi nous.
Bisous et encore merci à tous.
Charles, la petite crapule chrétienne.

Voir les commentaires

Cousin, cousine

Publié le par Jean-Séb

Hello! Comment allez-vous?
Me voici de retour… Avant d'aborder mon voyage au pays de Tintin (patience…), je tenais à vous faire partager l'une de mes nouvelles rencontres. Ou plutôt quatre nouvelles rencontres. Quatre nouvelles têtes qui ont subitement fait leur apparition (bruyante) samedi en milieu de journée. Quatre nouvelles têtes tout droit débarquées de la Capitale! Eh oui, on fait même le déplacement de Paris pour venir me voir…
En effet, JP (l'oncle de maman), Catherine (la tante de maman) ainsi que mes grands (?) cousins, Pierre-Romain et Anne-Lise ont planté leurs tentes dans ma cité messine. Enfin, ils ont plutôt élu résidence durant le week-end des 10 et 11 mai chez Dadou et Manou.
Toujours est-il que ces quatre nouveaux visages et ces quatre nouvelles voix sont venus s'ajouter à ma longue liste des personnes qui vont, irrémédiablement, m'accompagner tout au long de ma vie naissante (enfin, naissante, j'ai quatre mois et demi, je commence à devenir un grand garçon…).
Je vous joins, ci-dessus, une photo de Pierre-Romain, Anne-Lise et de votre serviteur.
La Belgique au prochaine épisode? A moins que cela ne soit mon baptême. Eh oui, je fais le grand plongeon dans quelques heures. Mais ne vous inquiétez pas, Belgique ou église, je vous tiens au courant et j'accompagnerai mes commentaires de petits clichés! A condition que vous aussi me fassiez part de vos commentaires (non pas que je sois particulièrement narcissique, mais dans quelques années, lorsque papa et maman me referont découvrir ce blog, je serai certainement heureux de (re)découvrir vos mots, vos humeurs, votre amour, etc.).
Bisous à tous.
Charles, du bidon de la porte (hein, Anne-Lise?)

Voir les commentaires

Histoire(s) de blonde(s)

Publié le par Jean-Séb

Par où commencer? Il m'est arrivé tellement d'aventures ces derniers jours… Cela explique d'ailleurs – en partie – ma si longue absence et ce silence qui a dû vous paraître bien long, fidèles lecteurs et lectrices. Je vous demande à nouveau de bien vouloir m'en excuser…
Je rentre à peine de Belgique où nous avons séjourné, maman, papa et moi durant cinq jours. Mais ce n'est pas par mon escapade bruxelloise que je vais commencer. Non. Petit retour en arrière. Au tout début du mois, les 1er et 3 mai  pour être très précis. En effet, le jour de la fête du travail, papa ne travaillant pas (si, si, c'est vrai), nous avons ainsi accepté – avec un grand plaisir – l'invitation lancée par Franck et Marjorie (pour ceux qui suivent attentivement mes tribulations, vous avez déjà fait connaissance avec ces deux amis de maman et papa).
Ils habitent à quelques encablures seulement de chez mon parrain Cédric et de tata Mylène, donc pas très loin de chez nous. C'est pratique. Nous avons pris un long apéro (il semblerait que cela soit l'un des passe-temps favoris de beaucoup de personnes dans l'entourage de maman et papa, n'est-ce pas Dadou et Manou?). J'ai passé une grande partie de ce moment convivial dans les bras de Marj' comme papa et maman la surnomment (photo de droite). Une sensation nouvelle puisque je ne suis pas vraiment habitué à fréquenter les blondes… Bref, j'ai ensuite pris mon repas en compagnie de maman – la brune – avant de laisser les adultes passer à table. Une belle soirée en somme…
Quelques jours plus tard, le samedi 3 mai, une nouvelle belle blonde est venue me rendre visite. Une autre blonde tout droit venue de Belgique (si j'en crois les explications de papa, il semblerait que les blondes, comme les brunes d'ailleurs, soient des spécialités belges à base de houblon…???). En tous cas, Stéphanie, puisque c'est d'elle dont il s'agit, a été adorable avec moi et je le lui ai bien rendu (photo ci-contre). A tel point que papa et maman ont décidé que nous irions lui rendre visite dans les plus brefs délais. Une promesse tenue. Histoire(s) belge(s) à suivre…
Charles, qui ne compte pas pour des prunes.
PS: la blonde attitude m'a tellement plu que j'ai décidé de m'y mettre moi aussi. Vous ne me croyez pas? Rendez-vous ci-contre dans la rubrique "Pages", article intitulé "Comme les blés". N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Voir les commentaires