Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pendant les travaux… le blog continue

Publié le par Jean-Séb

Le grand jour approche. Samedi prochain (24 octobre), dès l'aube, maman et papa ont convié quelques ami(e)s à une séance particulièrement musclée d'éducation physique et sportive. La discipline, qui, à n'en pas douter figurera bientôt au programme des Jeux Olympiques, se nomme déménagement. Et maman et papa n'ont pas fait les choses à moitié, puisque le départ de cette épreuve sera donné du quatrième étage (sans ascenseur), au sein de notre appartement actuel.
Un appartement que je m'apprête donc à quitter définitivement, un peu moins de deux ans après y avoir élu domicile. A l'instar de maman et papa, c'est avec émotion que je vais tourner la page. Dans cet appartement, j''y ai appris beaucoup de choses et notamment à marcher. Mais il faut savoir appréhender l'avenir qui se matérialise aujourd'hui par une belle maison.
Maman et papa ont signé l'acte de vente (si si, ils sont propriétaires...) le lundi 12 octobre et depuis, ils s'occupent des travaux de décoration. Enfin, soyons honnêtes, ce sont surtout Dadou et Manou qui fournissent la main d'œuvre. Particulièrement efficace d'ailleurs cette main d'œuvre. Ma nouvelle chambre est ainsi déjà prête à m'accueillir…
Évidemment, je me suis rendu à plusieurs reprises à notre nouvelle adresse et j'y ai, notamment, découvert le jardin. Avec un plaisir non dissimulé.
Voilà... Pour terminer, je me dois d'être tout à fait honnête. Tous ces bouleversements me perturbent un petit peu. Pas trop, mais quand même… Imaginez, ce matin (mardi 20 octobre), papa a démonté, sans aucune forme de procès, mon dressing, pendant que maman rangeait et triait soigneusement mes jouets et mes vêtements... Troublant, non, pour un petit bonhomme comme moi…
Bon, je vous laisse, je vais aller superviser tout ça…
Charles, entre deux adresses.





Voir les commentaires

Les cartons

Publié le par Jean-Séb

Les cartons s'empilent. Les livres et les CD disparaissent. Certains cadres ont été décrochés. Bref, tout indique que le grand jour approche. Le grand jour ? Celui du déménagement évidemment. Ce n'est pas pour tout de suite, mais cela semble imminent. Il me semble avoir entendu maman et papa évoquer la date du samedi 24 octobre. Il me semble également qu'ils devraient toutefois prendre possession des clés de notre nouvelle maison dès demain (lundi 12 octobre)… Ce qui leur laisserait quelques jours afin d'effectuer quelques menus travaux, dont la rénovation complète de ma future chambre, ainsi que celle de ma future petite sœur.
Évidemment, si toutes ses informations venaient à se révéler exactes, je ne manquerai pas de vous tenir au courant…
En attendant, je file aider maman et papa, qui m'impliquent un maximum à l'élaboration de ces fameux cartons : "Tu vois, je suis dans les cartons, je trie j'emballe, je vide la maison…" Un petit extrait d'une chanson très en vogue actuellement chez nous et pas du tout Superflu
Charles, dresseur de cartons…



Voir les commentaires

Bulletin de santé # 14

Publié le par Jean-Séb

Contraitement à certaines personnes – dont une très haute placée ayant promis la transparence et la publication mensuelle d'un bulletin de santé – je m'engage à vous tenir au courant  de l'évolution de ma petite santé très régulièrement.

Est-ce que cela m'avait manqué ? Pour être tout à fait franc, pas vraiment… Mais le passage par le cabinet de Mme Racle, ma pédiatre, est un rendez-vous immuable. Et quoi qu'il arrive, j'en ressors rassuré sur mon état de santé et généralement couvert de compliments. Voici en quelques mots ce qu'il faut retenir de ce nouveau numéro médical.
• Je n'aime vraiment pas le contact du stétoscope (je ne peux m'empêcher de verser quelques larmes… Ça aussi, c'est immuable).
• Le vaccin est, par contre, devenu une simple formalité.
• Je mesure 84 cm pour 11,4 kg.
• Le Docteur Racle a, une nouvelle fois, conclu sa consultation par le célèbre – et lui aussi immuable – "C'est super !"
• Je me porte très bien : je suis très réceptif, très observateur, je marche, je cours, je saute, je me sers très bien de mes dix doigts, notamment pour manger, etc. Il ne me reste plus qu'à enclencher le processus de la parole (même si je balbutie tout de même quelques mots par ci, par là…) pour que ce soit parfait.
• Conclusion : je me porte comme un charme…
Plein de bisous
Charles, qui depuis peu est l'heureux propriétaire d'un superbe tracteur.



Voir les commentaires