Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Jour de baptême...

Publié le par Jean-Séb

Deux ans après Charles, et près de soixante ans après Manou, ce fut mon tour, dimanche (30 mai), de revêtir la splendide robe de baptême confectionnée, à la main, par mon arrière-arrière grand-mère (plus connue sous le nom de Mamie de Nantes).

Immaculé et tout en broderies, ce magnifique vêtement d'apparat a, une nouvelle fois, fait son petit effet. Car, vous l'avez sans aucun doute compris, j'ai, à mon tour, rejoint la grande famille des baptisé(e)s.
Certes, le soleil a boudé ce jour béni. Cela ne m'a pas empêché de passer un excellent moment en compagnie de maman, papa, Charles, Dadou, Manou, Marie, François-Xavier, Audrey, Zoé, Hugo (mon adorable petit cousin plus petit que moi, si si...), Minnie, Ming, Mamie, Papy, Stéphanie (ma marraine) et Alessandro.
Comme à son habitude, maman avait décidé de mettre les petits plats dans les grands : une superbe table fleurie parée de rose et de blanc, un repas apprécié de toutes et tous (j'en ai évidemment profité quelques heures plus tard via le bon lait de maman), des dragées en provenance direct de Jarny et du magasin de la maman de Cédric (le parrain de Charles), etc. Pour accompagner ce délicieux festin, Papa avait même déniché des bouteilles dédiées à ma petite personne (du Château Caroline !).
Mais évidemment, avant de rejoindre la maison pour ces agapes, nous nous sommes rendus du côté de Vallières afin de célébrer le baptême proprement dit. Le reveil fut matinal puisque consacré à une grande et intense séance d'habillement pour moi, Charles, maman et papa. Une réussite ! Ensuite, après quelques derniers réglages dans les stands, nous avons pris la direction de l'église;Au programme, présentation de ma petite personne à la Communauté avant de passer aux choses sérieuses. C'est Stéphanie, ma marraine, qui fut chargée de m'accompagner tout au long de la cérémonie. Dans l'ensemble, j'ai été très sage, voire charmante, mais pour être tout à fait honnête, j'ai manifesté, à l'occasion, quelques signes d'impatience. Le remède? Un petit passage dans les bras de maman...
L'Abbé Martin a donc donné le coup d'envoi et après que l'orgue de l'église ait résonné pour la première fois de la matinée, maman a expliqué les raisons de notre présence dans cette enceinte. Quelques signes de croix plus tard, c'est  papa qui a pris la parole au nom de mon parrain Tristan, qui, comme vous les savez, est en Chine. Il n'avait évidemment pas pu faire physiquement le déplacement, mais avait fait parvenir quelques mots à mon intention. Des mots émouvants, tout comme ceux de Stéphanie qui, elle aussi, s'est fendue de quelques lignes très touchantes. Nous avons ensuite chanté, Charles est venu me rejoindre près de l'autel, Marie a fait la lecture, tout comme François-Xavier, Manou et Mamie, pendant que Dadou immortalisait ces moments avec sa caméra. Maman a alors expliqué pourquoi, avec papa, ils avaient choisi de me prénommer Caroline, Marie, Stéphanie...
Au milieu de toute cette agitation, l'Abbé Martin m'a bien évidemment administré l'eau bénite, symbole de mon baptême, ainsi qu'un peu de crème sur le front... Tout le monde semblait ravi... Il était alors temps de regagner nos pénates pour un grand banquet en mon honneur et celui de ma famille.
Voilà, une étape supplémentaire de ma petite vie vient d'être franchie. Elle en appelle d'autres...

Sainte Caroline...

 

P1050293.JPG

 

Copie-de-P1010610.JPG

Voir les commentaires

Chapi Chapo...

Publié le par Jean-Séb

Je sais... Les plus "anciens" d'entre vous vont s'empresser de me faire comprendre que Chapi Chapo n'est pas de ma génération. Et pourtant... Papa m'a récemment fait découvrir cette série d'animation (diffusée pour la première fois à la télévision française en 1974) et qui, à mon sens, n'a pris aucune rides. Mais tel n'est pas le propos de cet article.

Non, si ce dernier s'intitule de la sorte, c'est que, selon les derniers essayages en date, je possède bel et bien une tête dite à chapeaux. D'ailleurs mes premiers pas sur les podiums avaient rapidement confirmé cette tendance : bonnets et cagoules pour la collection automne-hiver et bobs pour printemps-été.
Récemment happé par les meilleurs chapeliers londoniens et nancéiens*, je n'ai pu résister à la tentation de l'uniforme et du panama. La preuve en images.
Charles, turlututu, chapeau pointu !
*Jeudi dernier à l'occasion d'une virée à Nancy en compagnie de maman, papa et Caroline (des détails de cette journée un peu plus tard).

Copie-de-P1050199.JPG

P1050200.JPG

Voir les commentaires

Caroline, bulletin de santé # 4

Publié le par Jean-Séb

Contrairement à certaines personnes – dont une très haute placée ayant promis la transparence et la publication mensuelle d'un bulletin de santé – je m'engage (tout comme Charles)  à vous tenir au courant de l'évolution de ma petite santé très régulièrement.


Et de quatre !  Pour la quatrième fois, en cinq petits mois, je me suis rendu à la clinique Claude-Bernard pour satisfaire à la traditionnelle visite médicale... Avant de rentrer dans les détails de cette consultation opérée par le Docteur Racle, une expression pour résumer la situation : c'est super ! Comprenez par là, que je suis une petite fille en pleine possession de mes moyens.
Des chiffres ?
6,4 kg pour 61 cm et 2
comme le nombre de vaccins que l'on m'a infligé. Rien de dramatique, juste un petit cri histoire de matérialiser le côté désagréable de la chose. Par contre, je n'ai pas, mais pas du tout, apprécié que le Docteur Racle m'éblouisse à l'aide du faisceau lumineux destiné à examiner mes jolis yeux. Je ne suis pas encore prête à une telle exposition... Il faudra encore patienter avant de me placer sous la lumière des projecteurs...
Autrement, tout va bien. Je mange toujours aussi bien, pousse de plus en plus de petits cris (pour manifester ma joie comme les petites contrariétés de la vie) et après quelques semaines délicates en matière de sommeil (pardon maman), je recommence à, selon l'expression consacrée, faire mes nuits...
Allez, je vous laisse, je file prendre une petite collation. "Maman, j'arrive..."
Caroline, bon pied bon œil...

 

P1050211.JPG

Voir les commentaires

Des visages, des figures

Publié le par Jean-Séb

Si, au contraire de papa vous ne souffrez pas de dyscalculie, vous avez noter que je viens de passer le cap des cinq mois. Cinq, comme le nombre de mes petits doigts qui ornent mes deux mains. Des mains que je ne cesse d'observer. Des mains qui agrippent désormais tout ce qui passe à leur portée. Des mains que je plonge volontiers dans ma bouche. Une bouche qui est proche d'accueillir mes premières dents. Une bouche sur laquelle, surtout, se dessine un sourire dont je gratifie à l'envi mon entourage.
Un entourage, qui, lui, se multiplie jour après jour. Outre mes grands-parents et les amis de papa et maman (dont je n'ai pas encore fait le tour...), j'ai déjà fait la connaissance de mes arrières grands-parents, de ma marraine (Stéphanie), de la marraine de Charles (Marie), du parrain de Charles (Cédric), de ma cousine Zoé et de son papa (Finch, le frère de maman), de Christophe (l'autre frère de maman) et de son amie Pascaline, etc. Des visages, des figures qui vont très vite devenir familiers. Seul mon parrain  Tristan manque encore à l'appel, mais je sais que de Chine, lui et Marie pensent très fort à moi. Les jolis vêtements reçus dernièrement en sont la preuve.

Alors, je ne résiste pas au plaisir de vous envoyer de jolis sourires et des milliers de bisous.

Caroline, à visage découvert.

 

P1050076.JPG

Avec Minnie, Ming et Charles.

 

P1050089.JPG

Avec Dadou et Christophe.

 

P1050136.JPG

Avec Stéphanie.

 

P1050147.JPG

Avec Dadou, Mamie et Manou.

 

P1050180.JPG

Avec Cédric, Charles et maman.

Voir les commentaires

Bulletin de santé # 17

Publié le par Jean-Séb

Contrairement à certaines personnes – dont une très haute placée ayant promis la transparence et la publication mensuelle d'un bulletin de santé – je m'engage à vous tenir à courant de l'évolution de ma petite santé très régulièrement.

Ce bulletin de santé, dix-septième du nom, sera très bref : le mois dernier je vous annonçais un flot de bonnes nouvelles issues de toute une batterie d'examens. Seul un suivi attentif et régulier de ma tension serait nécessaire. Le Docteur Racle s'est récemment exécutée de bonne grâce en glissant son tensiomètre autour de mon bras, sans que j'y trouve à redire. Quelques pressions, un brassard qui se gonfle et un chiffre : 85,52. Pour les non-initiés, cela signifie que ma tension est à nouveau tout ce qu'il y a de plus normal pour un petit bonhomme de mon âge! C'est donc, comme le dit si bien Mme Racle : Super!!!

Voilà, je vous embrasse fort

Charles, capable de soutenir la tension normalement... 

 

P1050198.JPG

 


Voir les commentaires