Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La crème de Chantilly !

Publié le par Jean-Séb

Les petits guides du routard sont de retour de leur périple en région parisienne. Quatre jours n'ont évidemment pas été suffisants pour découvrir tous les charmes des environs, mais ce petit séjour fut très agréable et très enrichissant.
Vendredi dernier (le 25 juin), nous avons ainsi pris la route, direction Champagne-sur-Oise où nous attendaient, sous un soleil radieux, mon parrain Cédric et Laetitia (je me dois ici de préciser que Caroline et moi-même avons été deux enfants adorables tout au long du trajet). Après une petite collation et quelques rafraîchissements, nous nous sommes rendus à l'Isles Adam pour y admirer la danse des canards et des ragondins, le tout au rythme des morceaux de pain que nous leur avons généreusement lancé. Les réjouissances ne faisaient que commencer, car, outre une grande et belle balade, j'ai eu le droit à quelques tours de manège...
Le lendemain, la petite crème messine que nous sommes a pris le chemin de Chantilly. Au programme, un pique-nique à deux pas du château, entre les Grandes Écuries et l'impressionnant hippodrome. Seuls au monde où presque, nous avons ainsi déjeuner sur l'herbe. Un endroit propice à une bonne sieste... Sur le chemin du retour, mon parrain et Laetitia m'ont réservé une petite surprise : la visite d'un aérodrome au cours de laquelle j'ai pu approcher de très près de beaux et petits avions. Bien mieux que de se contenter de les admirer perchés la-haut dans le ciel...

De retour au camp de base, j'ai fait la connaissance des enfants du voisinage avec qui j'ai joué une partie de la soirée (j'ai eu le droit de veiller un peu plus tard que d'habitude).
Après une bonne nuit de sommeil, un copieux petit déjeuner et un bon repas, suite des festivités au sein d'un centre equestre à deux pas de Nerville-la-forêt, charmant petit village, comme la région en regorge... Après avoir admiré, confortablement installé sur les genoux de Laetitia, les chevaux "danser", j'ai pu approcher quelques-uns de ces beaux spécimens et même, tenez-vous bien, eu le droit de les caresser... Mon cheval à bascule n'a qu'à bien se tenir... Pour terminer : un séance de course à pied (bâton en main évidemment) dans un immense parc aux abords d'un petit château. Bref, ce fut un beau petit séjour et évidemment, Caroline (qui va vous livrer sa version des faits) se joint à moi pour remercier mon Parrain et Laetitia...

Des bisous.

Charles, amis des animaux.

 

P1050468.JPG

 

Copie-de-P1050501.JPG

 

P1050556.JPG

 

P1050566.JPG

 

Copie-de-P1050570.JPG

Voir les commentaires

A table !

Publié le par Jean-Séb

Loin de moi l'idée de vouloir dénigrer les bienfaits du lait maternel, du plaisir que j'en retire au quotidien... Mais à force d'assister, impuissante, aux repas de maman, papa et Charles, il me tardait de pouvoir me délecter de ces petits plats si amoureusement préparés par maman (et papa quelques fois...).
Certes, j'ai bien saisi que j'étais encore bien trop petite pour la majorité des agapes organisés à la maison. Mais, depuis quelques jours, je sentais que j'allais (enfin) franchir le Rubicon.
Les indices se sont multipliés : achat de petites assiettes adaptées, de petites cuillères à ma taille, un baby-cook qui a refait son apparition et des virées dans des boutiques bio afin de me sélectionner les meilleurs produits : carottes, courgettes, petits pois, haricots verts, épinards... et pour la petite gourmande que je suis, des pêches, des poires, des nectarines, etc.
J'allais à mon tour entrer dans la cour des grands (gastronomes)... J'avoue être allée fuiner dans les archives de ce blog pour savoir comment cela s'était passé pour Charles. Je suis tombée sur un article rédigé par ses soins le 16 juin 2008, intitulé "Les carottes sont-elles cuites?". Visiblement, mon grand frère n'a pas eu l'air d'apprécier immédiatement ce changement de régime alimentaire... Aussi, c'est sans flagornerie que je peux vous affirmer que  pour ma part, je n'ai éprouvé aucune difficulté ! Bien au contraire. Je me régale chaque jour de ces nouvelles saveurs... Allez, je vous laisse : il est grand temps pour moi de passer à table !
Des bisous.
Caroline, qui pense vraiment que la gourmandise n'est pas un vilain défaut...

 

P1050333.JPG

 

P1050337

 

P1050407.JPG

Voir les commentaires

Grosse fatigue !

Publié le par Jean-Séb

Activités diverses dans le jardin. Voyages organisés aux quatre coins de Metz. Shopping. Exercices physiques divers et variés (ballon pour les uns, tentative de roulé-boulé pour les autres), éveil musical, apprentissage de la langue française (voire de l'anglais à l'occasion), ateliers littéraire et d'arts plastiques, etc.
Vous n'imaginez pas à quel point nos journées sont épuisantes...
Des bisous à toutes et tous.
Charles et Caroline.

P1050359.JPG

Voir les commentaires

Petite sortie en famille

Publié le par Jean-Séb

Avant d'aller découvrir (sans doute) la Bretagne cette été, de passer quelques jours en région parisienne dans peu de temps (chez le parrain de Charles), j'ai effectué mon premier "grand" voyage il y a maintenant quelques semaines. C'était du côté de Nancy comme vous l'a déjà relaté Charles (voir article en date du 11 mai 2010). Si mon grand frère s'est, à cette occasion, mué en mannequin pour chapeaux, j'ai, quant à moi, participé activement au lèche-vitrine organisée par maman et papa. Une grande ballade dans les belles avenues nancéiennes et ses différentes enseignes qui s'est terminée dans un café de la place Stanislas. Et si Charles a pu déguster un bon jus d'orange, j'ai, pour ma part, apprécié le bon lait de maman. Il me fallait au moins ça : après l'effort, le réconfort!!!
Caroline, petite future accro du shopping....

 

P1050204.JPG

Voir les commentaires

Changement de décors

Publié le par Jean-Séb

Je grandis vite et bien. Charles faisant de même de son côté, il était grand temps de procéder à quelques aménagements dans nos chambres respectives. Pas de véritable révolution, mais un changement de décors afin de passer des nuits encore plus agréables.
Vous l'avez sans doute compris, le berceau familial étant devenu bien trop étroit pour la grande fille en devenir que je suis, il me fallait un nouveau lit. Celui dans lequel Charles partageait son sommeil avec une certaine Morphée s'est très vite révélé l'objet idoine. Il ne restait plus qu'à dénicher une nouvelle couchette pour Charles. Pour ce faire, nous avons pris place dans la voiture de maman et papa, dans laquelle j'occupe désormais la place qui était celle de mon grand frère (un autre changement...). Après une étude de marché minutieuse, maman et papa (avec l'accord de Charles) ont opté pour un lit tout blanc (un lit de grand!!!).
La preuve que nous grandissons, Charles et moi, vite et bien.
Caroline, qui dors sur ses deux oreilles...

 

P1050194

 

P1050357.JPG

 

P1050181.JPG

Voir les commentaires