Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

United Artists

Publié le par Jean-Séb

Je n'ai évidemment pas attendu de pousser les portes de l'école maternelle pour laisser mon génie artistique s'exprimer... Avec la complicité de maman, papa, mais également de Mamie ou encore de Manou, cela fait des mois et des mois que je barbouille, badigeonne, dessine, colorie... Les gommettes n'ont plus (ou presque) plus de secret pour moi., les collages en tout genre non plus. Quant à la peinture, mes œuvres sont déjà exposées dans la... cuisine de la maison. N'hésitez pas à venir découvrir cette belle galerie d'art, l'entrée est gratuite...
Mais alors que je poursuis mon apprentissage d'artiste-peintre (autant à l'école qu'à la maison), je me suis découvert une nouvelle passion : la photo. Ainsi, depuis quelques temps j'explore, avec l'appareil photo de maman, ce nouveau domaine artistique. Et il se murmure que maman veut bientôt m'initier aux joies de la pâte à sel.
Mais cette passion ne vaut rien si elle n'est pas partagée. Raison pour laquelle, depuis peu, je dispense des cours... à Caroline. Je pense qu'elle sera une élève très appliquée et bourrée de talent. De véritables artistes associés en somme...
Charles, pas vraiment Miró (encore que...) et qui vous propose, ci-dessous, une rétrospective de quelques-unes de ses œuvres ainsi que l'envers du décors (ou quand l'artiste s'exprime...).

Copie-de-P1050029.JPG
Mon premier tableau (février 2010)

P1050169.JPG

P1060483.JPG

P1050674.JPG
Autoportrait...

P1060793.JPG

Voir les commentaires

Discipline de fer

Publié le par Jean-Séb

Puisque mes progrès sont indéniables depuis quelques semaines, il était indispensable de "continuer à travailler" (comme disent les footballeurs que "fréquentent" papa à son travail). En effet, pour une athlète de haut niveau comme moi, l'entraînement devient une nécessité. Et pas question, pour le moment de me spécialiser dans telle ou telle discipline. On verra ça plus tard. Je suis, pourrait-on dire, une vraie petite décathlonienne (ou presque).
• A l'instar de mon grand frère, je ne néglige aucune séance de natation. Je suis une vraie petite sirène qui écoute et suis avec intérêt et concentration les conseils de mon coach personnel (maman).
• Si dans l'eau, je pratique déjà un certain nombre d'exercices, tenir debout est désormais un objectif majeur. Certes, je ne sais pas encore avancer toute seule, mais là encore je dispose de deux entraîneurs très compétents : maman et papa. Ces derniers m'encouragent, me stimulent. d'où de très beaux progrés. Bientôt la marche ! En attendant de gambader sur mes deux petites jambes (déjà musclées), je me déplace à quatre pattes avec, je dois je dire, une belle assurance.
• Évidemment, afin de devenir très vite performante dans cette difficile discipline qu'est la course à pied, il va me falloir  rapidement comprendre et assimiler les nombreuses contraintes physiologiques liées à cette pratique (sportive) et ainsi définir au mieux mes besoins énergétiques En d'autres termes, apprendre à bien manger. Et de ce côté là, aucun problème à signaler. Bien au contraire... Avoir une cuillère à la bouche reste, pour l'heure, l'un de mes principaux plaisirs... Hummmm.
• Faire le plein de carburant (malgré les différents blocage de raffineries de ces dernières semaines) n'est donc pas un problème pour moi. Un carburant qui, selon mon grand frère, serait également ce qui convient le mieux aux différents engins motorisés dont il est si friand (voitures, trains, motos, camions, tracteurs, etc.). A propos de tracteur, Charles m'a gentillement cédé le sien pendant quelques minutes. Et je dois dire que ce fut un moment particulièrement agréable. Bientôt je pourrai peut-être même faire mes armes au volant de la belle auto rouge de Charles... En voiture... Caroline, déjà fan de sports motorisés.
• En attendant de passer mon permis, je m'aguerris à bord de mon youpala que Charles désigne d'ailleurs comme une voiture (il a raison puisqu'il est équipé d'un volant, d'un klaxon et d'un rétroviseur). Alors dès que j'en ai l'occasion je pars à l'aventure, en extérieur comme à l'intérieur. A moi, la petite pilote en herbe, les grands espaces...
(Get Your Kicks On) the Route 66...
• Je ne sais pas s'il s'agit d'une discipline qui pourrait figurer aux Jeux Olympiques, mais si tel est le cas un jour, je pense être en bonne position pour monter sur le podium. Est-ce mon sourire ravageur ? Cela pourrait être ça... mais en l'espèce, il est question de ma propension à râler... Papa affirme que c'est un signe qui ne trompe pas : je suis une VRAIE fille (un brin misogyne comme remarque, mais, ne le répétez à personne, il n'a pas totalement tort). Ces "râlages" et crises de colère se manifestent généralement le soir juste avant de me coucher... Je promets que je vais "continuer à travailler", "ne rien lâcher", "prendre les nuits les unes après les autres" (ah, ces footeux !) pour réparer cette petite scorie... Car par ailleurs, je suis un vrai petit ange (dixit maman, papa et quelques autres personnes...).
• Autre domaine dans le lequel je dois fournir quelques efforts : la socialisation. Je suis encore (je le reconnais volontiers) trop attachée aux doux bras de maman. J'ai encore du mal à accorder mon entière confiance à autrui (aussi gentille et charmante soit la personne). Mais papy, Dadou ou encore Cédric P. (le parrain de Charles) peuvent témoigner de mes progrès... (tiens, je viens de me rendre compte qu'il ne s'agit que de garçons...). Une vraie fille, je suis, on vous dit :)

Bon allez, c'est bien beau de relater tous ces progrès, mais mes (exigeants) entraîneurs me rapellent à l'ordre. Je file peaufiner ma préparation à mon intégration dans le petit (plutôt vaste d'ailleurs) monde qui m'entoure.
Des bisous (spécialité que je maîtrise également).
Caroline, petite bonne femme au volant...

P1060626.JPG

P1060731.JPG

P1060685.JPG

P1060748.JPG

P1060800.JPG

 


Voir les commentaires

Sweet & Tender Hooligan

Publié le par Jean-Séb

Hello !
Désolé pour cette longue, très longue absence. Plus d'un mois... Caroline et moi-même sommes impardonnables... Mais nous sommes débordés... Ma petite sœur poursuit tranquillement – mais avec de plus en plus d'assurance – son apprentissage des "choses de la vie", mais je lui laisse le soin de vous raconter tout ça.
Pour ma part, je suis en passe de devenir un véritable petit écolier modèle. En tout cas, j'y travaille. Comme je vous l'avez indiqué lors d'un précédant article, mes problèmes de "pipi dans la culotte" sont désormais une histoire (très) ancienne : Charles, c'est du propre ! Du coup, je peux me consacrer pleinement et sans appréhension aux diverses activités proposées par mes deux maîtresses : découpage-collage, peinture, gommettes, etc. (lors des vacances de la Toussaint, maman et papa ont pu admirer mes œuvres d'art puisque j'avais, pour l'occasion, emporter mon classeur avec moi). Le chant et la danse sont également
au programme : deux disciplines dans lesquelles j'excelle et que je pratique intensément également en dehors des heures de classe.
Il ne me reste plus qu'à m'affirmer un tout petit peu plus en classe, même si je fais de nombreux efforts dans ce sens. Mais chacun sait, comme le prouve la série de photos ci-dessous, que je suis un petit garçon sweet and tender... à tendance hooligan !
Autre tendance... plus capillaire celle-là : ma toute première fois chez le coiffeur. C'était la semaine dernière et tout s'est bien passé. Je vous laisse d'ailleurs le soin d'apprécier l'avant et l'après.

Charles made in England.
PS : merci à mon oncle Tristan pour ce beau sweat-shirt que je peux enfin mettre !

P1060766.JPG

P1060781-copie-1.JPG

P1060785.JPG

Voir les commentaires