Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avis aux recruteurs (ou pas)

Publié le par Jean-Séb

La saison 2014-2015 n'est pas encore terminée. Mais déjà, les agents cherchent à placer leurs joueurs pour la saison à venir. Alors pourquoi attendre l'ouverture officielle du marché estival des transferts ? Je suis ouvert à toute proposition. Et surtout je suis libre. Et, évidemment, talentueux. Enfin, je crois... Je m'entraîne en tout cas. En fait, je m'amuse surtout. Tout bien réfléchi, je vais continuer à me distraire, me dépenser, me divertir avec ce ballon. C'est bien plus rigolo comme ça. Le foot = un jeu. Je vais plutôt m'en tenir à ce postulat. Alors, finalement, Messieurs les recruteurs, il vous faudra encore patienter pour vous attacher mes services. Je préfère le jeu tout court au jeu de l'offre et de la demande.
Charles, international gallois !

Avis aux recruteurs (ou pas)
Avis aux recruteurs (ou pas)

Voir les commentaires

Le pianiste

Publié le par Jean-Séb

Parce qu'une première est toujours un peu intimidante, mon petit ventre s'est (un peu) serré. Il parait que cela s'appelle le trac... Mais je suis passé outre. Pour finalement aller m'installer d'un pas décidé et très sereinement au piano. Pour ma première audition... en public. Au programme, Le trompettiste de Charles Hervé et Jacqueline Pouillard. Un morceau travaillé ces dernières semaines et que j'ai joué sans fausses notes. Ou presque. Une petite hésitation au milieu, c'est tout. Plutôt pas mal pour l'apprenti-pianiste que je suis. Bref, c'était mon premier concert. Caroline, Maman, papa, Manou, Dadou, Mamie et Papy, tous présents, étaient visiblement très fiers de moi.
Bisous musicaux.
Charles Chopin.

Le pianiste
Le pianiste

Voir les commentaires

Dans la peau d'une princesse

Publié le par Jean-Séb

Un jour béni ! Pas besoin de trouver un quelconque prétexte pour enfiler l'une de mes robes de princesse. Non, le jour du Carnaval, revêtir ce genre de costume est même une obligation ! Quel bonheur ! C'est donc avec un immense plaisir (et un sourire au moins aussi important) que j'ai pris la direction de l'école. Tout le monde était déguisé ! Enfin, pas moi... Non. Cette robe de princesse n'est pas un déguisement. C'est, pour moi, une deuxième peau. Car - et je le répète souvent - je SUIS une princesse. Princesse Caroline ! Qui, au passage, a dévoré les petits beignets que, notamment, maman et papa ont servi dans la cour de mon école... Une belle matinée.
Bisous princiers.
Son Altesse Caroline.

Dans la peau d'une princesse

Voir les commentaires