Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Attention à la marche !

Publié le par Jean-Séb

Bonjour à toutes et à tous,
Alors que je file à grande vitesse vers mon premier anniversaire (le 2 décembre...), un certain nombre de choses se sont subitement accélérées. Ce qui explique, en partie, ma longue absence à vos côtés, sur ce blog.
Par quoi commencer ? Lorsque je vous avais abandonné fin août, sur les côtes bretonnes, je me hissais (un peu) sur mes deux petites jambes avec l'aide d'autrui. Aujourd'hui, je parviens à tenir debout... toute seule. Certes avec un appui – les barreaux de mon parc peuvent en témoigner –, mais c'est un premier pas (si j'ose dire) vers la marche. A ce propos, je parviens également à faire de grands pas avec l'aide maman ou papa. Mieux... le quatre pattes est désormais mon moyen de locomotion préféré !
Évidemment, je ne vous apprendrais rien en vous révélant que je parviens à rester assise toute seule, sans pour autant être inactive, bien au contraire : cubes en tout genre, poupées, jeux d'éveil musical, les cheveux de Charles, les affaires de maman et papa, tout y passe...
A l'instar de mon grand frère, je suis une grande mélomane et une danseuse hors pair... J'échange de mieux en mieux avec mon entourage, balbutie de plus en plus distinctement "maman" et "papa" (surtout maman, je dois bien l'avouer). Je ris et souris toujours autant... Je râle aussi (je suis une fille !). Je mange comme quatre (avec mes six dents) mais parviens à préserver ma taille de guêpe. Mes nuits ? Je me réveille à l'occasion, mais maman sait me rassurer...

Bref, je vais très très bien. Et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin.

Caroline, dans le sens de la marche.

P1060552.JPG

 

P1060570.JPG

 

Copie-de-P1060597.JPG

 

P1060635.JPG

Voir les commentaires

Qui a eu cette idée folle ?

Publié le par Jean-Séb

Bonjour,
Les vacances sont bien terminées ! Aucun doute possible... Nous sommes rentrés à la maison, papa est retourné au travail et... mon quotidien vient d'être brusquement bouleversé. Maman et papa m'en avaient parlé tout au long de l'été : à la rentrée, début septembre, j'allais faire mes premiers pas à l'école. École, maîtresse, des mots qui étaient jusqu'à jeudi dernier assez abstraits. Certes, par deux fois, j'avais eu l'occasion de me rendre à la dite école. Mais de là à envisager que j'y resterais seul au milieu d'autres enfants, il n'y avait qu'un pas... que j'ai donc finalement franchi.
Sans grandes difficultés, je dois bien l'avouer. Jeudi matin, j'étais même assez enthousiaste à l'idée d'effectuer ma première rentrée des classes. C'est même avec le sourire et une grande hâte que je me suis installé dans la voiture. Quelques minutes - et embouteillages plus tard -, me voilà donc devant l'école. A cet instant, mes pas sont devenus plus hésitants, mais j'ai pris mon courage (et papa) à deux mains. J'ai déposé ma veste et mon sac au crochet qui m'est désormais dédié dans le couloir, puis, accompagné de maman et papa, j'ai fait la connaissance de ma maîtresse. Je n'étais évidemment pas le seul, d'autres filles et garçons se trouvaient dans la même situation que moi, chacun gérant son stress à sa façon. Pour ma part, pas de larmes, pas de cris... Pas d'exaltation trop prononcée non plus... Je me suis contenté d'observer mon nouvel environnement et mes nouveaux camarades. Puis tout à coup, après une série de bisous (j'aurai dû me douter de la suite des événements), maman et papa ont disparu, me laissant seul au milieu de la classe. Passé l'effet de surprise, je me suis replongé dans la contemplation de la classe et de son agitation. Le reste de la matinée ? C'est secret.

Voilà, je viens de franchir un nouveau cap (enfin je débute seulement dans le milieu, je n'ai que deux matinées de classe à mon actif). Il ne me reste plus qu'à régler un léger problème pour être tout à fait prêt à affronter sereinement la vie scolaire. Un léger problème non-négligeable et qui, je l'espère (maman et papa aussi..., surtout maman et papa d'ailleurs), ne durera pas longtemps. Mais quelle idée aussi de vouloir me priver de couche ! Pffff... Je vous tiens au courant de l'évolution de la situation.
Des bisous.
Charles, petit écolier (un vrai, pas le biscuit chocolaté).


P1060466.JPG

P1060467.JPG

P1060472.JPG


Voir les commentaires

Caroline à la plage # 9

Publié le par Jean-Séb

Bonjour à toute et à tous...
Dernier jour de vacances. Dernier carnet de route. Que ça passe vite trois semaines... Mais cela permet tout de même d'élargir son horizon. Des visages, des figures ont défilé devant mes yeux. Tous très gentils et attentifs à mes progrès (nombreux). Car j'ai profité de ce séjour breton pour goûter à mon premier gâteau, pour laisser pousser ma troisième petite dent, pour élaborer de redoutables et spectaculaires cascades (sur le dos, sur le ventre...), pour tenter de me laisser apprivoiser par d'autres bras que ceux de maman et papa, pour muscler mes petites jambes afin de tenir (presque) debout (presque) toute seule, pour travailler mes cordes vocales (des petits cris adorables aux grosses crises nerfs, peu nombreuses toutefois), pour découvrir que l'eau de la mer made in Bretagne est vraiment froide et pas du tout adaptée à ma petite personne (comment Charles fait-il pour s'y baigner?), pour me familiariser (tant bien que mal) avec le vent (il souffle parfois très fort) mais aussi avec le soleil (qui tape parfois très fort lui aussi) ou pour étoffer ma garde-robe, etc.
Bref, une bien belle aventure.
Caroline, Bécassine en herbe.

P1060334.JPG

P1060354.JPG



Voir les commentaires

Charles à la plage (aussi) # 4

Publié le par Jean-Séb

Le petit séjour du côté de Trégastel est très instructif... A commencer par les joies des jeux plages, certes déjà étudiés à Dinard, mais cette fois élaborés, notamment, aux côtés de ma petite cousine... Caroline (cela ne s'invente pas !). Et qui dit plage, dit mer, bateau, marin, poissons et crustacés. Du coup, j'ai pu assister au départ et retour de Dadou et Valérie qui nous ont pêché de nombreux poissons (du chinchard et du maquereau) et faire la connaissance d'un crabe vivant. Et j'ai goûté à tout !
Entre deux séances maritimes, j'ai également pris mes premier cours d'accrobatie grâce à Valérie et mis à jour mes connaissances en botanique.
Bisous.
Charles,ohé, ohé matelot...

P1060409.JPG

P1060359.JPG

P1060368.JPG

P1060301.JPG

P1060381.JPG

Voir les commentaires

Caroline à la plage # 8

Publié le par Jean-Séb

Hello tout le monde. Comment allez-vous ? Je n'ai pas beaucoup de nouvelles vous concernant... Pour ma part, j'ai quitté la Côte d'Emeraude pour rejoindre le Pays du Trégor. En effet, nous avons élu résidence, pour quelques jours, du côté de Trégastel, au sein de la belle et grande maison de Valérie, la marraine de maman.
Un petit voyage d'à peine deux heures, mais très dépaysant. En effet, même si nous sommes encore en Bretagne, le tableau est assez différent. Et il m'enchante... Je suis de plus en plus souriante et un peu moins "sauvage", le séjour du côté de Dinard m'ayant permis de me familiariser avec tout ce petit monde qui m'entoure...
Le programme ? Découverte du superbe jardin de Valérie, de bons repas sous le soleil, emplettes sur le marché, de longues séances de roulés-boulés à la plage (la marche à quatre pattes n'est sans aucun doute plus qu'une question de temps...). Bon, je vous laisse, pas le temps de vous dresser la très longue liste de mes activités, je suis débordée!!! Mais je reviens vite... Charles aussi d'ailleurs : il a plein de choses à vous raconter.

Bisous.

Caroline, overbookée.

P1060201.JPG

P1060217.JPG

P1060226.JPG

P1060264.JPG




Voir les commentaires

Charles à la plage (aussi) # 3

Publié le par Jean-Séb

Outre les grandes balades (à pieds pour la plupart), les bains de mer, les courses effrénées sur la plage, etc., les vacances servent également à se faire de nouveaux amis. Alors, en attendant de découvrir de nouveaux congénères à l'école début septembre, j'ai fait la connaissance de deux-trois enfants sur la plage. En particulier un certain... Charles, le fils d'une amie de maman. Un véritable petit camarade de jeu pour votre CGT* national, comme le prouve la photo ci-dessous. Lui comme moi avons, notamment, adoré le sable mouillé (merci la marée) qui permet de faire de grands trous et de patauger allégrement dans l'eau.
Par ailleurs, l'immense espace offert par la plage de l'Ecluse m'a permis de faire taire les mauvaises langues (en particulier celle de papa)... Moi, incapable de contrôler correctement un ballon du pied ? Moi, incapable de frapper un ballon avec mon pied ? Je vous laisse découvrir (en image) ma superbe attitude qui a laissé pantois et admiratif (voir très fier) papa...
Des bisous.
Charles, qui prend son pied.
* Pour les non-initiés CGT signifie Charles GALLOIS-TROUPEL.


P1060113

P1060112

P1060116.JPG

 

Voir les commentaires

Caroline à la plage # 7

Publié le par Jean-Séb

Plonger mes petits pieds dans une mare bien chaude. Faire deux trois emplettes au supermarché du coin confortablement installée contre maman, se dorer la pilule à la terrasse d'un café pendant que cette même maman déguste une crêpe beurre-sucre, faire de jolies risettes dans les bras de Marie-Camille, ou encore dévorer mon goûter dans l'ambiance cosy d'un bar de bord de mer... Voilà quelques activités qui rythment (aussi) mes vacances.
Bisous.
Caroline, petite messine en goguette!!!

 

P1060103.JPG

P1060118.JPG

P1060132.JPG

P1060130.JPG

P1060136.JPG

 

 

Voir les commentaires

Charles à la plage (aussi) # 2

Publié le par Jean-Séb

Au cours de cette nouvelle escapade bretonne, papa nous a fait découvrir une nouvelle chanson. L'hymne de ces vacances 2010 en quelque sorte. Il s'agit d'un morceau pas très récent, mais très rigolo et qui nous comble de joie Caroline et moi. C'est surtout un titre de circonstance, "la mer" signée des Little Rabbits : "Tout le monde va à la plage parcequ'il est bien joli, et tout le monde s'amuse bien à la plage". La preuve en images (et en musique).
Bisous salés.
Charles, petit éléphant de mer.

P1060037.JPG

P1060045.JPG

Voir les commentaires

Caroline à la plage # 6

Publié le par Jean-Séb

De l'eau, de l'air, de l'iode : un cocktail explosif, pour un vrai bain d'énergie... Voilà l'une de mes nombreuses découvertes depuis notre arrivée sur la Côte d'Emeraude. L'oxygène aère la tête, les embruns apaise le coeur pendant que les vagues bercent et massent nos corps... Une véritable cure de thalasso !!! Du coup, exception faite d'une nuit assez agitée (entre samedi et dimanche et qui me vaut désormais le joli surnom de Castafiore), je dors très bien, tout comme Charles qui, lui, tombe, presque chaque soir, comme une masse. Mais impossible d'imaginer un séjour maritime sans se préoccuper de l'aspect gastronomique. Outre le toujours excellent lait de maman, je me délecte des petits plats préparés par cette dernière et Manou, le tout à base de produits locaux : poissons, carottes, pommes de terre, haricots verts, courgettes, etc. A noter, également, que j'ai découvert, avant-hier, la douce saveur de mon premier gâteau... Hummmmmmmmmmm....
Mon frère profite aussi de toutes ces bonnes denrées. Mais il me tarde de posséder suffisamment de dents (pour le moment, je n'en ai que trois) pour, moi aussi, dévorer les fameuses galettes bretonnes qui étaient au menu, hier à Dinan.
Après ce périple dans cette belle cité médiévale, maman, papa, Charles et moi-même, sommes allés "boire un verre" sur une terrasse dinardaise. L'occasion pour Charles de se désaltérer mais également de peaufiner notre désormais réelle complicité...
Allez, je file, nous passons à table.
Caroline, petit beurre salé.

P1060075.JPG

P1060076.JPG

P1060087.JPG

P1060092.JPG

Voir les commentaires

Caroline à la plage # 5

Publié le par Jean-Séb

Ceux qui me connaissent bien, savent qu'il me faut (encore) un temps d'adaptation avant d'accorder ma confiance à autrui. Et donc d'accepter de me blottir dans des bras autres que ceux de maman ou papa... Cela m'est d'autant plus délicat à accepter lorsque je suis en présence de nombreuses personnes (aussi charmantes soient-elles...). Ainsi, en débarquant à Dinard, j'ai pu me rendre compte que la famille de maman était particulièrement... dense. Mais après les quelques larmes et protestations d'usage, je finis toujours par me plier de bonne grâce aux élans d'affection manifestés par chacun. Dans le désordre : Marie (la marraine de Charles), Ming et Minnie, Manou et Dadou, Marie-Camille (la tante de maman), Marine (la cousine de maman) et Benjamin (l'ami de Marine). Sans oublier les dizaines de nouveaux visages (plus charmants et gentils les uns que les autres) qui se pressent pour faire ma connaissance sur la plage.
Bref, avec le temps je deviens sociable en plus d'être constamment souriante.
Je ne passe évidemment pas sous silence la relation (privilégiée) que j'entretiens avec mon grand frère...
Caroline, qui passe des bras de sa mère au bras de mer pour finir dans les bras de Morphée...

 

P1060033.JPG

 

P1060072.JPG 

 

P1060023.JPG

Voir les commentaires