Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mémoire d'éléphant...

Publié le par Jean-Séb

Comme vous l'avez constaté à travers ma brillante interprétation du "Crocodile" (article en date du 16 juillet), les chansons animalières n'ont plus aucun secrets (ou si peu) pour moi. Le crocodile donc, mais également l'araignée (sur le plancher), les éléphants, etc. Il n'en fallait pas plus pour convaincre maman et papa de m'emmener, une nouvelle fois, au zoo. Quoi de mieux, en effet, que d'admirer ces animaux en chaire et en os ? En voiture donc, direction Amnéville.
Et, croyez-le ou non, dès mon arrivée, une seule chose m'importait : retrouver le chemin menant jusqu'au éléphants ! Je me souvenais de les avoir vu lors de notre dernière visite (une vrai mémoire d'éléphant... ce Charles!!!). Me voici donc face à ces énormes pachydermes. Impressionnants... La suite des festivités ? Les singes (toujours aussi rigolos), les chèvres (toujours aussi mignonnes), les crocodiles (très grands, pas très beaux, mais impressionnants quoique assez inertes), les loups (qui ont eu droit à leur repas en même temps que je dévorais mon goûter), les tortues (plus ou moins géantes), etc. Un bonheur, que, pour la première fois, j'ai partagé avec Caroline. Ma petite sœur a apprécié la promenade ensoleillée, mais elle a semblé encore peu réceptive à toute cette faune. Ça viendra...

De gros bisous à toutes et tous.
Charles, petit éléphant (dans un magasin de porcelaine).


P1050694.JPG

P1050699.JPG

P1050702.JPG

Voir les commentaires

Un crocodile...

Publié le par Jean-Séb

Un crocodile, s'en allant à la guerre, disait au revoir à ses petits enfants...
Je vous laisse découvrir la suite !

Charles, chanteur de charme.

 


 

Voir les commentaires

Acolytes notoires

Publié le par Jean-Séb

Complices, compagnons, compères, comparses... Je vous laisse le soin de choisir l'expression qui vous sied le mieux. Une chose est certaine : une véritable connivence est en train de naître entre Charles et moi. Désormais je cherche son regard à la moindre occasion, souris (quand je n'éclate pas de rire) à chacune de ses bêtises. Il nous arrive même de jouer ensemble; ce n'est pas encore bien évident, mais malgré mon petit âge je fais des efforts.
Une complicité que Charles entretient alégrement lui aussi, même s'il lui arrive encore de manquer de délicatesse à l'égard de la très jeune fille que je suis.
Je vous embrasse.

Caroline, alias "aoiiiiiiiine" (dixit Charles).


P1050682.JPG

P1050688.JPG

P1050730.JPG

Voir les commentaires

Cours d'assise

Publié le par Jean-Séb

Cela fait maintenant quelques jours que j'ai décidé d'adopter la position assise. Avec un certain succès, je dois bien l'admettre. Le fruit de longues séances d'entraînements, de cours d'assise prodigués par maman, papa et même Charles. Que ce soit dans mon parc, sur le canapé ou sur le lit de Charles (voire de maman et papa), c'est désormais bien calée sur mes fesses que je prends mes aises. Mais évidemment, je ne reste pas inactive. Si cette nouvelle posture me permet d'admirer mon environnement sous un autre prisme, elle est surtout très propice à la saisie d'objets en tout genre. C'est bien simple, j'attrape tout ce qui se présente à moi. En m'aidant de mes pieds si le besoin se fait ressentir...
Et puisque je tiens assise, il était grand temps de franchir une nouvelle étape (de bon ton en cette période de Tour de France...) en ce qui concerne mes repas. Passer à table n'est aujourd'hui pas un vain mot. En effet, Charles étant désormais trop "grand" pour sa chaise haute, il me l'a gentillement cédé. C'est donc avec une certaine fierté que j'ai pris mes nouveaux quartiers. Un vrai plaisir, d'autant que j'ai toujours aussi bon appétit. Et cela risque d'aller à s'améliorant puisque, grande nouvelle, deux petites dents font, doucement mais sûrement, leur apparition !!!

Des bisous.

Caroline, qui joue cartes sur table....

P1050633.JPG

P1050635.JPG

P1050641.JPG

Voir les commentaires

Je me jette (un peu) à l'eau !

Publié le par Jean-Séb

Cela faisait de longues, très longues semaines... La suite vous la connaissez ! (dans le cas contraire, résumé de l'épisode précédant dans l'article signé par Charles ci-dessous).
Ce que je voulais vous faire partager aujourd'hui, c'est le bonheur que procure une "petite plongée" dans la belle piscine de Charles. Car mon grand frère me laisse gentillement en profiter. Et par ces grosses chaleurs, c'est très appréciable !

Des bisous (que je sais faire pour de vrai depuis deux jours, si si...).

Caroline, petite naïade.

P1050607.JPG

P1050619.JPG

Voir les commentaires

Je me jette à l'eau !

Publié le par Jean-Séb

Cela faisait de longues, très longues semaines que nous attendions le soleil. Il a tardé, louvoyé (trop) longtemps et, brusquement, au détour d'un escadron de nuages menaçant, s'est frayé un chemin. Depuis, il ne nous quitte plus et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre ! D'autant que maman et papa ont eu la merveilleuse idée de m'offrir une grande piscine bleue, équipée d'un toboggan en forme de baleine...
Elle a naturellement trouvé sa place dans le jardin. Il ne me restait plus qu'une chose à faire : me jeter à l'eau !

Bisous...

Charles, petit maître nageur.

P1050605.JPG

P1050611.JPG

Voir les commentaires

(Premier) carnet de voyage

Publié le par Jean-Séb

Si la Belgique fut le théâtre de la première équipée (pas sauvage) de mon grand frère Charles (voir l'article "T'as le bonjour d'Albert" en date du 19 mai 2008), pour ma part, c'est donc à partir de la région parisienne que je débute un long (je l'espère) carnet de voyage(s).
Je ne reviens pas sur les multiples activités au programme de ce beau séjour, Charles l'ayant très bien fait, mais je me dois de vous livrer quelques sentiments (et sensations) éprouvés sous le soleil du Val d'Oise.
Premier enseignement : les voyages en voiture ne m'incommodent pas spécialement. Comme l'a justement signifié Charles, nous avons été très sages, voire "adorables" selon les termes de maman et papa. Prochain test, plus long, cet été pour un périple breton.
Deuxième enseignement : il me faut (encore) quelques minutes (voire quelques heures) avant d'accorder ma confiance à autrui. Cette fois, c'est Laetitia qui en a fait les frais. Mais très rapidement, je me suis rendue à l'évidence : Laetitia aime les enfants et elle s'est montrée adorable à mon endroit. Rien d'étonnant : je vous invite à passer quelques minutes sur le site de son association Fleur d'école (suivre le lien ci-contre), pour s'en convaincre... Laetitia a donc passé le "test Caroline" avec succès, tout comme Cédric, le parrain de Charles. Il faut dire que nous avons été très bien accueillis.
Troisième enseignement : les voyages, selon l'adage, forme bel et bien la jeunesse. Découvrir de nouveaux visages, de nouveaux paysages, apprendre à dormir ailleurs que dans ma belle chambre, accepter que des personnes autre que maman et papa me donne à manger (j'ai d'ailleurs toujours aussi bon appétit), illuminer les journées de mes sourires, de mes rires et de mes petits gazouillis ailleurs que dans l'intimité familiale, affirmer au quotidien – et sur terrain neutre – ma complicité avec Charles,  etc.
Vous l'aurez compris, alors que je viens à peine de franchir la barre des sept mois (hier, vendredi 2 juillet), mon apprentissage de la vie se poursuit. Et mon carnet de voyage(s) ne demande qu'à s'étoffer !

Des bisous à toutes et à tous.

Caroline, apprentie reporter sans-frontière.

P1050446.JPG

 

P1050516.JPG

 

P1050520.JPG


P1050558.JPG

Voir les commentaires